Le matin du 1er Janvier 2015 - Le soldat inconnu

Publié le par Jean Leznod

Goya - Fusillés
Goya - Fusillés

Le matin qui suit le 31 décembre 2014, au cimetière du Père Lachaise, là où on ne va guère, voire jamais, à l’ombre d’un mur de lierre, dégoulinant et envahissant le sol, le fils du soldat inconnu se recueille, sur une tombe qui n’y ressemble guère, pour qu’enfin cette année, et c’est son vœu le plus cher, lui soit rendu la gloire de son père.

Au même moment, au même endroit, chaque année et depuis bien longtemps, il réitère ses vaines prières. Veuillez, qui que vous soyez, je vous en conjure, vous en soucier, et lui apporter la paix.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article