Maison et chambre

Publié le par Jean Leznod

C’était une grande maison avec deux chambres, mais pas n’importe quelles chambres !

La première avait connu les ébats d’Hitler avec sa maîtresse, et la deuxième, les parties fines de Staline avec la sienne. Étonnamment ou sciemment, ils n’avaient pas choisi la même chambre.

C’était une grande maison qui ne payait pas de mine, mais qui pourtant, sous l’oreiller, avait sans aucun doute participé au cours de l’histoire, des années noires jusqu’à la libération.

Je m’amusais, au grand dam de ma femme, à raconter cette histoire pour pouvoir, je lui assurais, louer notre grande et humble demeure à des passionnés d’histoire, ou à défaut, à des couples qui auraient au moins un sens de l’humour noir.

Je n’allais tout de même pas louer notre maison à n’importe qui !

Publié dans Divers mots

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article