Eden souillé

Publié le par Jean Leznod

Photographie : Camille Leznod
Photographie : Camille Leznod

Duo de Valérie Benz et Jean Leznod – Novembre 2015

Éden souillé

Sur le sable l'ombre d'une mouette
Virevolte et fait de larges pirouettes
La grâce de la nature m'envahit
Le ciel, la mer, l'astre luisant, la terre, je prie

Dans l'écume, des mots des pleurs des joies
Portés par les vagues venant jusqu'à moi
Le doux roulement des galets me ravit
La paix, le silence, la douceur enfin, je prie

Le temps s'est arrêté et pourtant il est en mouvement
Une berceuse mélodieuse qui chatouille les tympans
L'accouplement lancinant de la mer et de la terre épris
S'écoule en moi, ivre, le cœur tambourinant, je prie

Au loin, des pas sourds, par le sable transmis, résonnent.
L'eau s'agite, le ressac réveille en sursaut les crabes endormis.
Des chants de guerre survolent la mer, en colère, qui va là ?
Des filets de sang rougissent les algues. L'Homme est en furie.

Alors au fond d'une grotte, je me réfugie : par amour de la vie
Je me cache pour pleurer, puis sortir, puis hurler : Homme, je t'en supplie !!!
Regarde tout ce bonheur qui s'offre à toi, entends-le, reçois-le et partage.
Homme, je suis, tu es, il est, nous sommes libres de choisir : je t'en prie...

Mâle, dans le combat tu as sombré, par les armes tu péris
Se ruer dans une bataille qui n’était pas la tienne
Quelle idée ! Qui tue et répand hideusement la peine
De toi il ne reste plus que ce monde meurtri, je prie

Pour que ton image disparaisse, bannie
Retrouver la quiétude, l’allégresse
De notre bel univers en liesse
Sa douce plénitude, je prie et je prie...

Page Facebook de Valérie Benz : https://www.facebook.com/valerie.benz.50?fref=ts et ce fut un immense plaisir, merci Valérie.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Marcel Faure 21/12/2015 07:15

Heureux de retrouver ici Valérie que je lit souvent sur IP quand il fonctionne.