Femme

Publié le par Jean Leznod

Modigliani
Modigliani

Femme
Enflamme
Ce monde mâle
Affreusement pâle

De son pouvoir
De son avoir
La prétention
De ce champion

Des conflits
Des inepties
Au goût de sang, las guerrier
Et l'on se tait, de peur, tous tués

Anéantir
Fouler du pied
À satiété
Pour mieux périr

Voilà le lot
De sombres idiots
Qui font une île
De leur nombril

Femme brûle
Bouscule
Les habitudes
La certitude

La foi sans loi
Tant répétée
Dans ces combats
Si meurtriers

Femme, je t’en prie refonde
Ce monde
De ta douceur
Pour le bonheur

Pour tous les jours, pour l'avenir, un texte pour les femmes et les hommes aussi.

Je dédie ce texte en particulier à Mathilde Rouxel pour tout ce qu'elle fait.

Publié dans Poésie, Divers mots

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

clara.king77 13/03/2016 07:40

Oui surtout aux hommes ! Car que peut aire une femme face à la brutale force physique de l'homme qui la fait soumettre ?