Je suis une femme et j'en aime une autre

Publié le par Jean Leznod

A une amie

 
Je suis une femme et j'en aime une autre
Pour ses rondeurs, sa douceur, sa chaleur
Elles m’attisent mais qu'importe !
Ses jambes étirées, ses hanches maniérées, sa peau ambrée
Un délice mais qu'importe !
Sa voix suave, son timbre havre de gaieté chuchoté
Au creux de l’oreille émoustillée mais qu'importe !
Son insouciance, sa différence, son impatience
Oh oui, son impatience mais qu'importe !
Lorsque nos seins se touchent, se boivent comme des coupes d'Ambroisie
A la folie mais qu'importe !
Et que nos cœurs battent de concert un festival, le premier bal
Mais qu'importe !
Je suis moi-même et je n’aime qu'elle

Publié dans Poésie

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Montagnac Béatrice 17/12/2016 21:49

j'aime beaucoup bien écrit
belle soirée Jean
mes amitiés
Béa

Jean Leznod 17/12/2016 22:54

Belle soirée Béatrice et merci :-) amitiés poétiques