Sept de mes poèmes publiés dans un recueil sur la mer

Publié le par Jean Leznod

Un grand merci à l'association Mille Poètes en Méditerranée et tout particulièrement Philippe Lemoine.

 

Extraits
 
***
La mouette et le marin
 

Elles ont tué plus d'un marin
De leur bec
Un coup sec
Maîtresses du terrain

Comme un jeu
Dangereux
Là-haut sur la vigie
Il balaye leur cri

Dans un geste
L'ultime combat
Avant le trépas
La chute, quelle peste

Mourir un beau jour
Le sale tour
Mais elle vise la tête
Bourreau des mers, la mouette

***

C'était un petit navire

 

C'était un petit navire

Qui bravât les flots

Une coquille ivre

De rhum, hissez matelots

 

La grand-voile, le foc

On verra du pays

Des otaries, des phoques

Chantait l'iodée mélodie

 

Quand la houle s'annonça

Par un bruit sourd d'entrailles

Des profondeurs de l'océan enhardi

Buvez, souquez moussaillons, quelle pagaille !

 

Et le ciel gronda de là-haut

Ça ne va pas du tout, toussa

Chanter à tue-tête sur un bateau

Alors que la tempête guète là

 

***

 

La mer
 

Myriade de nuances

Éphémères naissances

Rayonnent en l’écume essence

 

Multitude de reflets bleutés

Éclairant les vagues pensées

Roulent en couleur de beauté

 

Mouvement sempiternel

Étiré, au loin, miroir du ciel

Resplendit, étincelante la belle

 

Mer, océan, fidèles amants

Emportent en avant vrombissants

Raniment les flots de l’enivrant

***

Publié dans Revue de mots

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Alen Leoz 25/02/2017 22:43

Heureux de vous découvrir. "Par un bruit sourd d'entrailles / Des profondeurs de l'océan enhardi". C'est beau. L'Océan terrible, le Mare Nostrum traître. L'eau et l'eau se réconcilient en poésie. Merci.

Jean Leznod 03/05/2017 09:25

Merci à vous :-)

Montagnac Béatrice 14/02/2017 09:32

Magnifique bravo
belle journée de saint valentin
amicalement
Béa

Jean Leznod 14/02/2017 10:23

Merci Béatrice et à vous aussi :-)