Vivre

Vivre

La joie de vivre - Matisse Vivre c’est parfois bien difficile Les tourments vous submergent Vos désirs s'estompent et vacillent L'envie n'est plus là, le piège Vivre c’est souvent exaltant Les sentiments, l'amour, la joie s'éveillent La nature, l’art,...

Lire la suite

Mes vœux les plus sincères

Mes vœux les plus sincères

Amis de la magie des mots Mes vœux les plus sincères Avec ce souffle qui j’espère Vous fera voler bien haut Merci à Charise Tiengwelieu pour son interprétation. Parce que la poésie cela se dit, cette année 2016 verra apparaître des vidéos de textes lus....

Lire la suite

Une mannequin prend la pause - Puzzle 3

Une mannequin prend la pause - Puzzle 3

Une mannequin prend la pause, dans un menu couloir, occupe tout le volume Palpant ses cheveux de renard, ornés d’un chapeau ébouriffé de fringantes plumes Sur un mur blanc, en guise de miroir, éclairée par le flot puissant d’une lumière prégnante Elle...

Lire la suite

Eden souillé

Eden souillé

Duo de Valérie Benz et Jean Leznod – Novembre 2015 Éden souillé Sur le sable l'ombre d'une mouette Virevolte et fait de larges pirouettes La grâce de la nature m'envahit Le ciel, la mer, l'astre luisant, la terre, je prie Dans l'écume, des mots des pleurs...

Lire la suite

130 victimes, 130 poèmes

130 victimes, 130 poèmes

La bibliothèque Sainte-Barbe, en étroite collaboration avec les éditions Bruno Doucey et avec le précieux concours des revues Arpa et Place de la Sorbonne, collecte autant de poèmes qu’il y a eu de victimes ce vendredi 13 novembre 2015 à Paris. Ces poèmes...

Lire la suite

Appel d’un poète en résistance

Mon âme souffre de cruelle peine et mon cœur pleure Tel un torrent ardent de boue hideuse, débordant La barbarie humaine, j'ai eu peur, j'ai peur, très peur A envahi les rues, fauchant le souffle d’heureux vivants Leur sang coule épais et noir sur la...

Lire la suite

A toutes les femmes que j’ai aimées

A toutes les femmes que j’ai aimées

A toutes les femmes que j’ai aimées Le paysage défilait en cavale Et de toutes parts vous surgissiez Moi qui me croyais inébranlable… Lorsque la coupe est mûre Elle espère la fin des coups durs L’expérience de la détresse Des ruptures passionnées Fait...

Lire la suite

Ce qui berce ce qui bruisse.

Ce qui berce ce qui bruisse.

Extrait Nuit vibration à corps transe, sentir la viscosité de mon cerveau, le relief de chacun de mes nerfs et de ce qui tranche avec le jour, sentir le sommeil des autres et veiller sur leurs peaux jusqu’à ce que vie s’ensuive, entrevoir le jour plutôt...

Lire la suite

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>
Hannuaire